Les Troubles du Spectre Autistique

Pour rappel: L'autisme n'est pas dû à une mauvaise relation ou une relation insuffisante avec la mère pendant la petite enfance. C'est une maladie ayant des bases neurologiques.
L'enfant présente  de grandes difficultés voire une absence d'interaction avec l'autre. Il ne comprend pas les expressions du visage ou les subtilités du langage comme l'humour.
 
Le diagnostic d’autisme repose sur trois points :

  • Une altération qualitative des interactions sociales = les relations avec les pairs sont difficiles. Il y a très peu de partage des activités, du plaisir ou des intérêts. La réciprocité sociale ou émotionnelle est amoindrie.
  • Une altération qualitative de la communication= le langage manque de spontanéité. Il présente des répétitions en écho, des néologismes et des expressions stéréotypées. Ces enfants ont souvent des difficultés à communiquer un besoin ou une envie et ils ne jouent pas à faire semblant ou à imiter des activités quotidiennes.
  • Des comportements et activités restreints, répétitifs et stéréotypés=  Les intérêts d’un enfant autiste sont restreints à un seul thème  (ex : les trains, les planètes, les voitures…). Présence d’une intolérance au changement, de rituels, de mouvements répétitifs et stéréotypés.

 
Ces enfants ont souvent des domaines de compétences, notamment dans des activités qui demandent de prêter attention aux détails.
 
Les troubles du spectre autistique rassemblent aujourd'hui l'autisme, le syndrome d'Asperger et les Troubles envahissant du développement non spécifiés.